jeudi 15 novembre 2012

Nara (suite), et encore des udon

Bon, je me suis un peu énervée sur les daims la dernière fois, je vais me calmer, promis.
Voici la suite de notre journée à Nara, où l'on a pu visiter le temple Todai-ji, en compagnie de hordes d'écoliers en short qui gâchent le paysage avec leurs chapeaux jaunes ok j'ai dit que j'arrêtais.
Mais en gros, les sorties d'écoliers, c'est comme les daims : au début tu te dis "hiiii kawaï!!", et au bout d'un moment, tu te rends compte qu'il y en a partout, que tu es encerclé, qu'ils sont un tous petit peu envahissants avec leur "hello!" (tous contents de voir des étrangers et de montrer qu'ils connaissent un mot d'anglais- ravis d'être une attraction), et qu'ils mettent du jaune sur toute tes photos.
Le Todai-ji, donc. C'est un temple bouddhiste abritant la célèbre statue du Grand Bouddha, le Daibutsu. C'est magnifique, et ça n'est pas le seul intérêt du temple qui abrite une sorte de petit musée, avec plein d'autres statues, maquettes...

 (oh le joli petit chaperon rouge!)



Après une journée à marcher en plein soleil avec 33°C au compteur, on avait bien besoin de se réchauffer avec de bonnes soupes de nouilles. Logique. Non en fait on avait encore envie de udon, après avoir craqué sur ces nouilles épaisses et moelleuses à Tokyo.

 (encore un daim, noooooooon!)

J'ai pris des nabeyaki udon : des udon en bouillon (trop bon comme d'hab), avec plein de choses : un oeuf, des légumes, de la viande... J'ai quand même dû mettre un peu trop de shichimi (mélange d'épices et piment japonais), parce que ça déchirait un tout ptit peu sa maman.
A. a (encore) craqué pour le même genre de truc que d'habitude, à savoir du tonkatsu et du curry, mais pas dans le même ordre que la dernière fois. Là, c'était un bol de katsudon, c'est-à-dire un bol de riz avec du tonkatsu (recette ici) pris dans une sorte d'omelette (même principe que l'oyakodon, pour ceux qui connaissent). Dit comme ça, on dirait qu'un jour un japonais s'est dit "tiens, l'omelette c'est bon, le tonkatsu c'est bon, si je me faisais une omelette au tonkatsu" et ça sonne un peu n'importe quoi. C'est pas faux. Mais c'est bon.
Et pour accompagner (oui parce qu'au Japon, personne n'a de scrupules à associer riz et nouilles dans un même repas, et c'est très bien d'ailleurs) , des kare udon, des udon avec un bouillon au curry bien curryté. Si t'es fan de curry, tu aimeras. Sinon, passe ton chemin (bweurk, personnellement).
On a beaucoup aimé se promener dans la ville de Nara et ses petites rues commerçantes le soir. C'est très calme, juste assez animé pour ne pas être glauque, ça fait beaucoup de bien après les soirées tokyoïtes.
Un petit détour dans une salle de pachinko, et hop, au dodo, le lendemain on découvre Kyoto (je me sens une âme de rappeuse, aujourd'hui)!




4 commentaires:

  1. Pfiuuu ca donne faiiiiiiiiiiiim *-*

    RépondreSupprimer
  2. A faire si vous n'avez pas la chance d'être au Japon ^^ :
    Prendre des "plats" de nouilles lyophilisées (mais pas des Aiki, des "vrais" :p)...En général, les "vrais" contiennent de bonnes nouilles, et permettent d'avoir de bons bouillons avec des goûts variés.
    Par contre, ce n'est à la base pas très nourrissant...
    Il vous suffit donc simplement d'ajouter un peu de viande ou de poulet (pourquoi pas cuits avec une prépa simple sauce soja/mirin/etc), et quelques légumes frais...Et ça vous fait un bon repas bien complet ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui je fais ça aussi! Avec du porc, du boeuf, de l'oeuf, des épinards, chou chinois... Je rajoute aussi un peu de bouillon maison (genre bouillon de poulet tout bête que je garde au congèl par petites portions) pour enrichir un peu le tout ^^

      Supprimer
  3. Ca a l'air bon tout ça!
    J'aimerai beaucoup visiter le Japon, ça a l'air d'être un superbe pays!

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...